mardi 23 février 2016

Celle qui n'utilisait plus de shampooing, la suite

Il y a quelques mois, je te parlais de la tendance NO POO. Voici des informations complémentaires sur cette expérience.
Les premiers mois, j'ai voulu suivre à la lettre les conseils d'Antigone XXI. Et puis finalement, j'ai trouvé tout ça prise de tête et le ton du blog est un peu trop directif à mon goût. Je me suis donc un peu braquée...

Le brossage quotidien c'est super relou. Franchement, qui a envie de se brosser TOUS les jours pendant 3 plombes pour se retrouver après avec la crinière d'Angela Bower dans Madame est servie ?

Crédit photo : eighties.fr

J'ai très vite arrêté cette partie du NO POO et franchement l'effet était inverse pour moi. Ce brossage qui est censé étaler le sébum des racines vers les pointes me rendait les cheveux plus gras...


Le séchage au sèche cheveux est déconseillé par les adeptes du NO POO. Et bah, je dis non. Je continue à me sécher les cheveux et ça ne pose absolument aucun problème. Sans les sécher, j'ai des petits frisottis super moches et je trouve qu'ils graissent plus vite. Après, je les sèche naturellement, sans brushing.


J'aime beaucoup la poudre de Shikakaï, dont je te donnais la recette dans mon précédent article. Il y a cependant 2/3 soucis avec le Shikakaï :
  • Ça peut assécher les cheveux. Dans ce cas, ajouter une cuillère à café d'huile végétale à la préparation. Choisir l'huile en fonction de son type de cheveux.
  • On n'en trouve pas partout.
  • Cette poudre vient de l'autre bout du monde (Inde). C'est plus écolo qu'un shampoing classique rempli de produits chimiques, de parfums de synthèse et emballé dans un récipient tout plastique. Et puis, ton shampooing classique préféré est peut être bien loin d'être local !
  • Ça brûle énormément les yeux si tu as fait le maladroit.


Et voici une nouvelle recette qui me convient mieux et qui est bien meilleure pour la planète : la farine de pois chiche.


Comment faire :
1. Mélanger un peu de farine de pois chiche avec de l'eau tiède petit à petit. L'eau ne doit pas trop chaude. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte qui a la consistance d'une pâte à gâteau. Pour la quantité de farine, cela dépend de la longueur de tes cheveux et de leur épaisseur. En moyenne, 2 cuillères à soupe bombées devraient suffire. 
2. Appliquer sur les cheveux mouillés de façon bien uniforme pour qu'il y en ait vraiment partout.
3. Laisser reposer quelques minutes, le temps de se laver le corps grosso modo.
4. Émulsionner un peu.
5. Bien rincer. S'il reste un peu de farine c'est pas hyper grave, elle partira quand les cheveux seront secs au brossage.

Tu peux ajouter les produits que tu veux à cette recette, mais ce n'est pas particulièrement utile (et puis ce n'est plus très "local" en fonction de ce que tu ajoutes) : 2/3 gouttes d'huiles essentielles en fonction de ton type de cheveux, 1 cuillère à café de gel d'aloé vera, 1 cuillère à café d'huile végétale, 1 cuillère à café de sirop d'agave (ou du miel). Tu peux aussi remplacer une partie de l'eau par de l'hydrolat.

La farine de pois chiche se trouve en magasin bio très facilement, elle ne coûte pas cher du tout (2,59€ les 500g) et elle est en théorie d'origine française. Bien lire l'étiquette pour s'en assurer.


Et surtout, n'oublie pas ton rinçage au vinaigre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire